Venez participer à la mini-intrigue dans le manoir du Seigneur des Balverines. Moins de 150 mots par post pour des rps ultra-rapides !
 

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]

Nacelnik Ludhael
Aventurier(e)

avatar
Masculin Race : Mage
Pouvoir : Instinct Primal
Métier/Activité : Aventurier
Date de naissance : 16/08/1990
Age : 26
Pays d'origine : Siraën

MessageSujet: Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]   02.05.16 19:35



Vers L'aventure et la Pizza !


Résumé :

Nacelnik à repris son aventure, allant de ville en ville afin de remplir son bestiaire, il est finalement arrivé à Tershul afin de recruter un petit groupe pour poursuivre son aventure dans des terres bien plus dangereuse !


Un léger sourire qu'elle ne pu voir, mon cœur était en train de battre tellement vite. Elle m'enivrait, me rendait fou et pourtant je n'y avais même pas posé mes lèvres. Une magnifique blonde, pétillante. Je ne sais point ce qu'un homme pourrais demander de plus, il ne lui faut que ça pour être heureux dans la vie. Mes lèvres s'approchèrent doucement, j'en avais tellement envie, je devais me dépêcher. Une douce chaleur dans la gorge, puis mes yeux se rouvrirent sous les encouragements rageur de la pièce «  117 bières pour notre Outsider Nacelnik, il est en train de détruire le roi du Bar ! » La robe blonde aussitôt vidé dans mon gosier que j'en prenais une autre. Quel miracle peut faire la magie, avoir un estomac énormément grand et ne jamais être bourré ! Mon adversaire s'écroula juste devant moi sa bière se renversant sur ses vêtements déjà bien sale. Un cri rageur de victoire s'échappa de mes lèvres me levant tout doucement, pour faire semblant, j'avais quand même une énorme envie de pisser, me dirigeant donc vers les toilettes avant de revenir chercher ma récompense pour ce concours de bière, en l’occurrence les paris, me rapportant 27 Orades. Boire est bon pour la santé parfois.

J'allais enfin pouvoir commencer mon voyage, cela faisait maintenant plusieurs semaine que j'étais coincé dans cette petit ville, et j'avais déjà observé toute la faune et la flore de cette endroit, et franchement il n'y avait rien de bien impressionnant. En effet à part les alcoolos notoire que j'écrase à plat de couture, il n'y avait aucune race non répertorié et extraordinaire. Je remontai donc tout doucement dans ma chambre, le ventre lourd, lâchant sans faire vraiment exprès un rot tonitruant faisant presque trembler les murs, tellement classe Nac. Regardant la porte, un léger soupire sorti de ma bouche, avant qu'un petit son cristallin se fasse entendre, et qu'un champ de force entoure la porte d'une magnifique aura dorée, bien évidement cela n'était visible que de moi, sinon qu'elle utilité. Mes mains agrippèrent le doux tissu me servant de robe magique. Celle-ci étant faites en vérité d'écaille de dragon en dessous du tissu utilisé pour le design la rendant extrêmement résistance. Cela étant très utilise lorsque qu'un de mes sort par un peu en cacahuète, comme la boule de feu de la dernière fois qui à fait cramer la forêt autour de moi …

Je vous jure que c'était un accident, mais sans ma cape le feu m'aurait sûrement fait quelques dégâts, enfin bref, toujours est-il que je n'ai rien. D'un geste vif, elle s'écroula bien plié sur le lit dévoilant un homme à la peau blanche, les avant bras tatoués et surtout une cicatrice au fer rouge d'un pentacle dans le dos. Les cheveux noirs retombant doucement le long de mon cou commençaient à avoir leur propre volonté ce coiffant d'eux même, ce qui en devenait assez effrayant il faut l'avouer.

Ma robe se glissa sous le lit, quand à mon corps lui, il s'effondra sur le matelas moelleux, mes yeux se dirigeant vers le plafond, je ne savais point quoi faire, et mon envie de dormir n'avait pas l'air de pointer le bout de son nez. Soudain une sensation effleura ma peau, des bruits de pas lourd dans l'escalier, cinq ? Non plutôt dix-sept d'après mon pouvoir, ils venaient sans doute me réclamer des comptes pour la défaite cuisante que je venais de leur offrir. Une chose bien dommage j'aurais bien apprécié de passer une nuit de plus dans cette chaleureuse auberge, mais il semble que ça n'allait pas être possible vu ma tendance à en faire un peu trop lors de mes sorts …

Premier coup de pied dans la porte et première erreur. Une légère onde de choc et un cri surpris m'arrachèrent un rire. La personne ayant toqué à la porte venait sûrement de faire un petit vol plané.
Ma robe se déplia toute seul venant l'enfiler, pas question de me battre en caleçon. Un sourire étira mes lèvres et la porte s'ouvrit, ou plutôt fût arraché, le groupe d'homme armé se tenant devant moi avait l'air visiblement contrarié «  Pour les Autographe ça sera 1 Orades, pour le sexe, c'est non avec les hommes, et pour la baston c'est tous en même temps » Un petit éclair percuta les deux premier, leurs cœurs se stoppant nette, pour les suivants, Pétrifié ou gelé, c'était aléatoire j'avais juste quémandé à ma magie de les immobilisés pour une temps indéterminé, les plus chanceux avait donc été gelé, les autres, tant pis, dommages collatéral.

Je me mis à descendre les escaliers dans le plus grand des calmes, il était temps de me diriger vers ma prochaine destination : Tershul.
« A travers les plaineuuuh » cela faisait quelques temps que je m'étais mis en route pour cette ville maintenant, chantonnant maintes chansons médiéval, répertoriant chaque espèce rencontré au cours de ce fabuleux voyage, puis me voici, devant les portes de la ville, déjà, tout cela c'était déroulé bien trop vite à mes yeux. Je me devais de visiter un peu, et surtout de m'arrêter dans une auberge histoire de boire  un ( petit) coup.

J'étais tranquillement assis au comptoir, mes yeux louchant sur le fessier d'une ravissante demoiselle, car oui je n'hésite pas à profiter des choses qui remonte légèrement le moral, un sourire charmeur, et en retour un doigt d'honneur, à moins qu'il ne m'était pas destiné. Jolie doigts soit disant passant ! Finissant ma boissons je sentais que tout aller mal finir, deux table se lançant des regard menaçant commençaient à s'échauffer. Un sourire étira mes lèvres, rien de mieux qu'une bagarre quand on est pas impliqué dedans pour se détendre en rigolant, soudain on m’interpella sans savoir pourquoi « Ça te fait rire gringalet ! » Bordel, j'ai de la malchance aujourd'hui, j'ai loupé mon rôti, je me suis fait agressé par un oiseau, on a vomi sur mes pieds et maintenant on m'agresse parce que je souris. «  Un Problème ? J'ai le droit de sourire car ça me rend beau contrairement à votre magnifique délit de faciès. » Alors le Loubard ! Tu va faire quoi, on provoque pas le grand mage exilé des terres enflammées de Siraen ! J’eus ma réponse assez vite en voyant une chaise voler dans ma direction, et ce fût l’élément déclencheur. BAAAAAASTON ! Cria l'équipe adverse, tandis que l'autre ne savait faire que des grognements.

Je m'étais éclipsé lentement au milieu du bain de sang, car cela ne m'étonnerais pas le moins du monde que la garde débarque afin de faire un peu de calme dans la ville, mon ventre était en train de crier famine, me reprochant de ne pas mettre battu pour mon sandwich dans cette auberge.
C'est alors qu'une odeur alléchante s'attaqua à mes narines, m'arrêtant devant une échoppe ressemblant tout autant à une maison. Un soupire sortir de ma bouche, mes narines étant au supplice. Je poussai donc la porte entrant dans cette demeure en oubliant qu'il y avait sûrement quelqu'un dedans, mais mon instinct mangeur voulait ce qui était en train de chauffer la dedans

« Bien le bonjours, j'ai senti une bonne odeur venant d'ici, et je me demandais si contre quelques pièces, vous pourriez me nourrir ! Et soit-disant passant je m'excuse pour l'entrée par effraction. Ah oui et en point final j'aurais quelques question à vous poser si cela ne vous embête pas ! »

Tournant la tête pour voir mes interlocuteur, min instinct me mettait tout de même en garde, une elfe, un draconien, et sûrement leur fils, mais surtout un truc rond et rouge tomate qui avait l'air délicieux, tellement qu'il m'en fit bavé par terre ...

Quels allaient être les événements … ?


(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

 
Voir le profil de l'utilisateur
Edan R. Wökay
Membre Inactif

avatar
Masculin Race : Demi elfe-draconien
Pouvoir : Flammes Bleues
Métier/Activité : Livreur de pizza
Date de naissance : 25/08/1991
Age : 25
Pays d'origine : Thanaliel
Arme(s) : Katana et baton Bô

MessageSujet: Re: Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]   08.05.16 21:07

Edan et Nacelnik
"Pizza encore"
Chapitre 1.II

   

Premier Post


Un bâillement... Je me réveillais tranquillement, posant mes pieds sur le sol si froid. J'éternuais, me remémorant les aventures que j'avais pu vivre il y a un mois. J'avais désobéis à ma mère et nous voilà dans cette situation... Deux mois repos pour ma mère et donc fatalement un salaire en moins. Je m'habillais légèrement, attrapant Sloan pour le réveiller et le poser sur mon épaule. Je devais maintenant réparer mes erreurs et me mettre au boulot... Pour que mes parents soient fier !


Je descend alors dans la cuisine, embrassant la joue de ma mère, encore grognonne de pas pouvoir faire du sport, commençant a manger avec mon père. Tout allait plus ou moins bien mais je m'en voulais encore... Ma mère avait donc trouvé une bonne punition pour moi : travailler. J'étais donc employé à la caserne... Ce n'était clairement pas le boulot de mes rêves mais je devais montrer à ma mère qu'elle pouvait me faire confiance. Je partais, Sloan sur le dos, grignotant encore un bout de pain avant de partir à la baston !! ... Ah... en fait, pas vraiment. Je dégainais alors mon balais pour nettoyer la caserne... Le nettoyage, voilà où mon erreur m'avait conduit... Je voulais sauver maman de ce foutu pirate mais au final, le pirate ne lui en voulait pas et il s'est attaqué à moi par peur. En revanche, j'avais un souvenir assez net de cette pirate que j'avais croisé... Comment elle s'appelait déjà...?


J'imaginais alors déjà un paquet de scène, elle, portant une rapière, chassant son trésor avant un autre pirate... Elle avait dû en vivre des aventures, au fond, c'est ce que je voulais aussi. J'avais aussi trouvé quelque chose d'encore plus étrange... Ce katana, dans mon dos. Je l'avais gardé et j'avais comme cette envie de ne plus jamais le quitter... Je me sentais à l'aise avec lui, en sécurité et même si il me prenait un peu de place avec bô dans mon dos, je préférais l'avoir avec moi même si tout ce que j'allais affronter aujourd'hui était principalement la poussière et les meubles... Sloan dormait alors au lieu de m'aider, ce qui me faisait perdre patience mais au fond, c'était rien qu'à cause de moi si maman avait le bras dans le plâtre... Elle m'avait défendue comme elle l'avait pu et moi j'étais la cause de son mal être...


Je baissais la tête, dégageant la poussière de droite à gauche, un air triste se dessinant sur ma tête... Je m'ennuyais comme un rat mort et ma mère avait été blessée à cause de moi... Quel boulet. Je balançais mon balait, posant mes fesses à terre, les genoux contre le torse.




"Miou"


Je remonte mon regard vers Sloan... Je souris en coin, lui caressant la tête de son beau pelage caramel... Il est toujours là pour moi, depuis le début. Il ronronne et tire sur ma manche ne la mordant... Je soupire, la boule qui était dans mon ventre grimpant calmement dans ma gorge mais... Je n'allais pas me laisser faire.


"Edan ! Hisse le drapeau !"



J'attrapais le drapeau dans la caserne, fronçant les sourcils. Je devais me relever ! Si je veux vivre des aventures un jour, c'est pas avec ce mental que j'y arriverais ! Il faut sourire dans la vie... Sourire, comme si on était en train de manger une pizza ! Je laissais alors éclater mon sourire, Sloan grimpant rapidement sur mon épaule pour me mettre à courir dehors, manquant de bousculer un groupe de garde...

"Poussez-vous ! L'Ultra Pegase est dans la place ! Aaahhhhhh ! Turbo vitesse de la mort !"

Je courrais alors à toute vitesse, grimpant sur plusieurs caisses, montant de plus en plus vite, m'accrochant à un balcon de cette gigantesque tour de guet. Je prenais les escaliers grimpant encore ! Peu importe le regard des autres au final ! Peu importe la difficulté qui pouvait s'imposer face à moi ! Peu importe la hauteur de cette foutue tour et du nombre de ces marches... J'allais grimper encore et encore jusqu'à atteindre le haut de la tour pour accrocher le drapeau !

"Ultra turbo viteeeeeeeeeeesssssse"

Je pouvais m'imaginer des bruitages autour de moi, Sloan faisait semblant de s'accrocher avec difficulté pour me faire croire à un super pouvoir rapide, comme quand j'étais qu'un gosse ! Je fonçais alors à toute vitesse, atteignant enfin le toit. Je sautais sur le rebord, accrochant le drapeau... Il se déroula, en plein soleil, avec une douce brise... Un arbre d'or au milieu d'un univers de verdure... Je me tenais devant, croisant les bras, Sloan sur la tête, prenant la pause... Un jour, ce monde, je le connaîtrais comme ma poche ! Je regardais au loin, le soleil finissant de se lever...

"Un jour Sloan, on deviendra puissant... Pour ça ! Il nous faut trouver des dragons !"

Baltroc avait protégé des dragons dans une histoire ! J'allais faire de même ! J'avais l'étoffe de ce héros et un jour, moi aussi, j'en deviendrais un ! Je fixais l'horizon, le soleil, comme pour le défier ! Sloan et moi, on ne savait pas encore bien qu'elle aventure, on allait pouvoir vivre... Même s'il y a à peine un mois, une tragédie est arrivée, je ne laisserais plus quelqu'un se mettre en danger pour moi... Je prendrais les devants ! Explorant le monde de la terre ! Des océans ! Du ciel aussi ! J'avais l'espoir qui coulait en moi comme le sang de mes ancêtres ! Un jour, je me ferrais reconnaître et je prouverais que les Demis sont aussi puissant que les Pures ! J'observais alors une botte de paille juste en dessous de nous... Je me laissais alors tomber dans la paille, tombant dedans à toute allure... Je me faisais alors engueuler par le chef de garde, mais au fond, il m'aimait bien... Je souriais retournant chez moi à l'heure de midi...

J'arrivais, mon père m'envoyait alors livrer des pizzas. Ça faisait deux semaines que l'auberge était lancée et je travaillais pour mon père. On avait assez d'argent pour engager un livreur, mais je voulais aider mes parents... Je me préparais déjà à partir bientôt et il fallait que je leur prouve que j'étais quelqu'un de raisonnable, de mâture à présent... ! Je passais de toit en toit, récoltant l'argent, livrant ces fameuses pizzas... Plus ça allait, plus le commerce se développait et on avait assez d'argent. À vrai dire, mon père commençait à gagner autant que ma mère qui était militaire... L'argent rentrait bien, les gens venaient se détendre et boire chez nous...


La journée avait filé assez rapidement et demain, je recommencerais certainement demain, mais... Au moins, j'avais passé une bonne journée. Je m'installais alors à une table avec ma mère qui semblait encore bouder mon père pour une raison qui m'échappait... Je souriais alors, ne me lassant jamais de voir ma mère avec cette bouille.

"Qu'est-ce que t'a le petiot ?"

"Ah, mais rien maman..."


Elle souriait, voyant bien que je me foutais d'elle. Elle était aussi encore en train de bosser, rédigeant des contrats, signant des trucs et... Tout ça quoi. Tout le monde était dehors aujourd'hui, mon père n'avait pas eu beaucoup de clients, mais il avait préparé le repas... Une super grande pizza pour nous trois. Tout à coup, la porte d'entrée se fit entendre... Ma mère et moi, tournait nôtre regard vers un homme tout en noir, semblant vraiment mystérieux... On s'est jeté le même coup d'œil quand l'homme demanda l'hospitalité et de le bouffe, mais... Il avait des questions. Je fronçais les sourcils, cachant mon katana derrière le comptoir... Je croisais les bras, allant prendre la parole pour lui dire que c'était fermé, mais... Mon père me bouscula presque pour accueillir notre hôte.

"Mais vous avez bien fait de rentrer cher voyageur ! Bienvenue chez l'Oncle Ethan ! Vous n'êtes pas du coin vous hein ? Vous connaissez les pizzas ? Mon invention ! Venez-vous asseoir !"

Ma mère roula alors les yeux au plafond, prenant ses papiers et montant à l'étage pour bosser... Mon père, parfois, était un peu trop sociable à mon goût... Je regardais alors le voyageur et il ne me disait rien... Il semblait vraiment étrange, mais... un homme qui est intéressé par de la pizza, ne pouvait être que quelqu'un de bien ! Mon père lui servit une pizza totalement classique, il ne fallait pas aller dans les extrêmes avec ce genre de choses dès le début. Intrigué par la tenue de notre hôte, je prenais le bol de sauce piquante pour poser celui-ci en plus d'une bière vraiment fraiche devant lui.

"Vous êtes notre premier client, mon père vous fait le repas gratuit. On n'a pas eu beaucoup de monde à l'auberge aujourd'hui... Vous n'êtes pas d'ici ! Vous semblez être un voyageur ! Allez ! Dites-moi tout !"

"Edan, laisse cet homme tranquille, il doit déguster à ma merveilleuse invention."


Je tenais bien de mon père... J'étais inquiet à l'égard de cet homme et tout à coup, je voulais tout savoir... Il semblait puissant, charismatique et énigmatique ! Je voulais en savoir plus. Sloan sauta alors sur mon épaule, regardant avec des gros yeux la pizza et l'homme. Tout semblait aller bien... J'espérais quand même que cet homme m'en dise un peu plus sur lui. On n'avait pas l'habitude des étrangers dans notre auberge et pizzeria.
FICHE PAR FALLEN SWALLOW
 
Voir le profil de l'utilisateur
Nacelnik Ludhael
Aventurier(e)

avatar
Masculin Race : Mage
Pouvoir : Instinct Primal
Métier/Activité : Aventurier
Date de naissance : 16/08/1990
Age : 26
Pays d'origine : Siraën

MessageSujet: Re: Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]   09.05.16 16:03



Vers L'aventure et la Pizza !


Résumé :

Nacelnik après être arrivé à TERSHUL, et avoir évité une petit bagarre dan une taverne quelconque c'est dirigé vers une petit auberge en suivant une odeur plus qu'alléchante, il y à rencontré une famille. Dont un jeune homme voulant le questionner sur ses aventures ...


"Mais vous avez bien fait de rentrer cher voyageur ! Bienvenue chez l'Oncle Ethan ! Vous n'êtes pas du coin vous hein ? Vous connaissez les pizzas ? Mon invention ! Venez-vous asseoir !

Un léger sourire se dessina sur mes lèvres, un bel accueil, généralement, cela était de pair avec de bon repas et une expérience des plus conviviales. L’odeur alléchante m’ayant attiré ici ne m’avait pas fait tort. Mes yeux se dirigèrent vers le gérant un homme plutôt âgé je dirais même si il ‘en laissé rien paraître vu sa joie de vivre, mais il avait un enfant, bientôt adulte, si ce n’est déjà adulte. J’étais en train d’observer tous les détails m’entourant.

En effet je n’étais pas du coin, mais je devais tout de même éviter dans révéler trop sur moi-même. Y étant invité, j’allai m’asseoir à une table, m’installant confortablement sur mon fauteuil ravalant la bave perlant au coin de ma bouche. Quelques instant après, une pâte ronde et garnis de plusieurs chose fut posé devant moi, ainsi qu’une bière et un bol de sauce.

"Vous êtes notre premier client, mon père vous fait le repas gratuit. On n'a pas eu beaucoup de monde à l'auberge aujourd'hui... Vous n'êtes pas d'ici ! Vous semblez être un voyageur ! Allez ! Dites-moi tout !"

Leur premier client ? De la journée ou du soir ? Toujours était-il que je refusai de ne pas payer, toute préparation qui n’est pas pour soit même mérite salaire sortant ma bourse j’en prenais 20 Orades équivalent donc à 1000 Arafirs, s’il ne voulait pas que je paye, je le payerais et en tant que vengeance, je le payerais même bien ! «  Tu porteras ça à ton père, je paye toujours mes repas car je n’aime pas avoir de dettes, et puis ça m’as l’air bien assez bon pour mériter un bon salaire. » un croc dans ma pizza, et mon regard se tourna vers le jeune homme m’observant, il voulait en savoir plus sur moi et mes aventures ? Vraiment, rare sont ceux s’intéressant à moi, c’est donc avec plaisir après avoir bu une gorgée de bière que je me tournai légèrement vers lui.

« Tu veux que je te conte mes récits, très bien, mais d’abord nous devons nous mettre dans l’ambiance, je rassure ton père, ceci n’est que de la magie, je ne vais pas transformer cette endroit en … » une démonstration valait plus que de belles paroles, c’est donc mon pentacle rougeoyant dans mon dos que le sol de l’auberge se transforma en un désert, ou le vent souffler de façon tellement réelle, faisant bouger ma capuche, un sourire éclaira mes lèvres

« Tout à commença à Siraen, pays le plus chaud de ce continent, c’est là-bas que j’ai vécu, que j’ai grandi, physiquement et mentalement, sous la chaleur infernal du désert, mais je ne suis pas originaire de cet endroit désolé, bien loin des terres de feu, bien loin de cette planète en fait, existe un monde, dans ce monde il y a plein de race incroyable, peut-être même bien plus que sur Nitzihell, on l’appelle la terre, à l’époque, mon monde et celui-ci était relié, et un de mes ancêtres la traversée, amenant ma race dont je suis sûrement le dernier représentant ici. Cependant je n’ai jamais connu mes parents, j’ai donc développé mes pouvoirs tout seul, ceux m’ayant adopté n’étant que de simple paysans mal fortuné. A l’âge de raison j’ai décidé de partir à l’aventure, j’ai découvert plusieurs endroits, les secrets de tout SIRAEN, des endroits où réside des monstres plus grands que des montagnes, des dragons aussi, à deux tête, certain font de la lumière, d’autre crache de puissante boule de feu explosive. Puis il y a Val’Hum, la terre désolé, j’y étais allé avec un groupe, là-bas il vaut mieux faire attention à chaque détails si on ne veut pas mourir. Bref des endroits aussi magnifique que mortel. Il y a plein de continent et je n’ai pas encore tout visité, j’ai entrevu les montagnes gelé de Vastaroth, et je suis aujourd’hui à Thanaliel car étant le plus grand continent, il y aura sûrement plus de chance que je trouve quelqu’un pour m’accompagner dans ma quête. Un Compagnon de fortune ou d’infortune, ou même un élève, je veux référencer toutes les races de ce monde, « animales, Humaine et plante » Bref, c’est à peu près tout pour l’instant »

Le décor avait changé tout au cours de la mini-histoire que je venais de raconter, l’auberge reprenant son aspect d’origine. Je repris une gorgée de bière, puis vidant la moitié de la sauce piquante sur un part avant de la croquer, je me tournai de nouveau vers le jeune homme

«  Délicieux dis donc, à ton tour de me parler de toi jeune homme, je veux en connaitre un peu plus sur ta famille, comme je l’ai dit je veux recenser toutes espèces et il me semble ne jamais avoir croisé les vôtres »
Mes yeux d’un blanc lunaire se rétrécirent légèrement, me mettant à l’écoute et me focalisant sur le jeune homme, quand mon pouvoir me fit légèrement frissonner, un dangers en pleine ville ? Cela était peu probable, mais je laissais tout de même ma puissance magique en afflux afin de lancer un sors en cas d’urgence. 




(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

 
Voir le profil de l'utilisateur
Edan R. Wökay
Membre Inactif

avatar
Masculin Race : Demi elfe-draconien
Pouvoir : Flammes Bleues
Métier/Activité : Livreur de pizza
Date de naissance : 25/08/1991
Age : 25
Pays d'origine : Thanaliel
Arme(s) : Katana et baton Bô

MessageSujet: Re: Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]   09.05.16 20:53

Edan et Nacelnik
"Pizza encore"
Chapitre 1.II

   

Second Post

J'étais assis en face de ce type que je venais de rencontrer... Il semblait si intéressant. Je posais mes coudes sur la table, mes mains soutenant ma tête... L'homme prit alors la parole, déguisant la pièce en un désert illusoire. Mon père sursauta en voyant tous ces grains de sable dans sa propriété. Je souriais à la réaction de mon père, le roi des pizzas, tout en commençant à ouvrir un carnet de notes... Ce carnet était dans ma famille depuis mon père. J'étais le second à l'avoir reçu, lui aussi avant moi avait l'ambition de devenir un voyageur... Cet homme était-ce que je voulais être ! J'écoutais cet inconnu, écrivant de temps en temps, à chaque pause, buvant ses paroles comme un simple élève en classe... Je n'avais jamais été aussi intéressé par quelqu'un ! Je souriais à son envie de connaitre toutes les espèces ! Tous les animaux... Le côté endroit magnifique bien qu'il y eût aussi le mot "mortel"... Cet homme était-ce que je voulais être !

Le sable se dissipait peu à peu, laissant à nouveau la pizzeria servir de décors...

"Des monstres aussi gigantesques que les montagnes de Vastaroth...? Des dragons à deux têtes...."

J'en bavais presque ! C'est ce que je voulais le plus dans ma vie ! Rencontrer ces dragons ! Pouvoir discuter avec eux ! Posséder leur puissance comme Baltroc... ! Toute ma vie, je ne voulais qu'une seule chose, c'était ça... ! L'inconnu cherchait un élève... C'était moi ! J'étais cette personne ! Je me relevais de ma chaise au moment où j'allais ouvrir ma bouche, servant à notre client l'histoire de ma vie et... Une main m'agrippa le bras. Ma mère... Je regardais alors le visage droit, froid de cette femme au passé bien plus que dramatique... Ma mère n'avait pas confiance en moi sur ce point et elle avait peut-être raison ? Cet homme parlait de danger mortel et là, personne ne viendrait me chercher, comme aux bords des remparts de la ville... Je prenais une grande inspiration, me retournant vers l'homme, un sourire forcé au bout des lèvres.

"Ohhhh.... Vous savez, je ne suis pas quelqu'un qui fait vraiment de vagues. J'étais juste intrigué par votre accoutrement et... ouais. Bref, je vais aller me coucher, demain, je bosse tôt, ravis de vous avoir rencontré !"


Je retournais alors dans ma chambre en quatrième vitesse... L'air triste reprenant le dessus. Ma mère n'était pas quelqu'un de sévère... Elle n'était juste qu'une simple mère. Mon père tentait de me rattraper dans les escaliers, mais ne força pas plus que ça... Il savait que je détestais ça... Qu'on prenne des décisions à ma place alors que j'avais enfin dix-huit ans. J'entendais alors d'en haut, ma mère s'adresser à cet homme, les bras croisés à son habitude.

"Il est jeune, impulsif et je ne vous fais pas franchement confiance. Je ne veux pas casser qui que ce soit ici, encore moins les clients de mon mari, mais je pense que vous devriez lever le camp dès que vous aurez mangé cette pizza."

Je la voyais alors passer devant la porte de ma chambre, s'enfermant dans la sienne, claquant presque la porte... Je regardais alors l'argent de cet homme dans mes mains, me disant que je pourrais très bien fuir avec... Ma mère comptait encore sur moi pour la caserne mais là tout de suite, je n'avais qu'une envie, c'est de partir. Je fermais les yeux, caressant la tête de Sloan en soupirant... Tout à coup, un explosion se fit entendre dans tout le quartier. Je serrais les dents, attrapant mon katana encore dans son fourreau...


"C'était quoi ça Sloan ?"






Il y avait un danger, même lui pouvait le sentir, j'ouvrais ma fenêtre, sautant par celle-ci, tombant devant la porte n'importe comment. Je me relevais avec difficulté, allant voir de plus près ce qui pouvait arriver à notre belle ville... Si c'était les même bandits que l'autre fois ? Une bête aussi ignoble que ce monstre pourrait attaquer et je devais faire tout mon possible pour la repousser... ! Je dégainais mon katana, sautant sur les toits, Sloan se téléportant autour de moi pour me suivre à toute vitesse... Sur le toit de la plus grande maison du quartier je pouvais observer un maison brûler... J'écarquillais les yeux, observant des Balverines en bas... Des sortes de Loup-Garous...? Trois ? Ils étaient en train de muter... Ils ressemblaient encore à des humains l'un d'eux commençait a s'énerver sur des gens à proximité. Je ne comprenais que plus tard, voyant un Brûleur discuter avec les Balverines... C'était un groupe mais le brûleur parlait...? C'était un métamorphe...! Il se transforma en Balverine et semblait avoir entrainer ces monstres dans le domaine. Je serrais les dents, sautant dans les airs, plantant mon épée sur l'un d'eux... Je chevauchais alors le monstre, ne pouvant retirer mon épée que j'avais enfoncé dans son crâne... Je me faisais propulser contre un mur, tombant sur le ventre...


"AAAAHHHH.... Enfin un adversaire à ma taille... quoi que? Allez-y vous deux, finissez le."


Je me relevais avec difficulté, Sloan se téléportant sur mon épaule, mon bô maintenant à porté. J'attrapais mon bâton, me mettant en position de défense pour voir foncer sur moi les deux monstres. Au dernier moment je sautais par dessus eux grâce à l'appuie de mon bâton pour foncer dans la maison en flamme. Les Balverines étaient particulièrement sensibles aux flammes, je l'avais vu écrit dans un bouquin quand j'étais gosse. Il fallait chercher des survivants... Je pouvais observer deux enfants à l'interieur, un père complètement coincé...


"Prenez les ! Sauvez les !"


Sans chercher a comprendre, j'attrapais les deux gosses sous le bras pour redescendre l'escalier. Celui-ci se brisa sous nôtre poids mais je pu quand même sortir par l'arrière de la maison. Une Balverine m'attrapa pour m'envoyer de l'autre côté de la maison... Je tombais sur le dos assez violemment pour rester à terre... Je fixais maintenant la maison en train de brûler et le père était encore à l'interieur... Les Balverines continuaient d'avancer...


"C'est pas deux gros toutous qui vont m'empêcher de sauver les gens..."


C'était juste un groupe de bandits qui voulaient juste s'amuser en tuant des gens... Ou peut être était-ils plus dangereux ? Je me redressais, Sloan se téléportant devant moi, crachant sur les Balverines, il esquiva un coup de griffe en se téléportant sur le toit de l'immeuble où j'étais collé... Je serras les dents, cherchant une solution pour me sortir de là.
FICHE PAR FALLEN SWALLOW
 
Voir le profil de l'utilisateur
Nacelnik Ludhael
Aventurier(e)

avatar
Masculin Race : Mage
Pouvoir : Instinct Primal
Métier/Activité : Aventurier
Date de naissance : 16/08/1990
Age : 26
Pays d'origine : Siraën

MessageSujet: Re: Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]   10.05.16 1:14



Vers L'aventure et la Pizza !


Résumé :

Nacelnik venait donc de manger sa Pizza et de discuter brièvement avec la mère du jeune homme quand un bruit d'explosion ce fît entendre au loin, c'est donc pour aidé le jeune Elfe, qui parti affronté les méchant !


"Ohhhh.... Vous savez, je ne suis pas quelqu'un qui fait vraiment de vagues. J'étais juste intrigué par votre accoutrement et... ouais. Bref, je vais aller me coucher, demain, je bosse tôt, ravis de vous avoir rencontré !"

Un sourire s'échappa de la prison qui représenté mon visage pour venir ce figé sur mon visage, il n'était tellement, mais alors tellement pas sincère dans ce qu'il venait de dire, juste intrigué mon cul, ce jeune homme mourrait d'envie de partir à l'aventure, mais visiblement il avait quelques problème familial. Surtout ça mère, elle n'avait pas l'air de lui faire de cadeaux. Je ne pouvais pas vraiment comprendre l'instinct de protection Maternel, après tout la mienne m'avais tout simplement lâché dans un désert, quitte à en crever, de toute façon, je n'avais eu besoin de personne pour survivre. En revanche le jeune elfe, lui, avait besoin de survivre, il possédait un grand potentiel, et je me devais de le faire ressortir. Un soupire s'échappa de mes lèvres quand la mère en question vînt m'adresser la paroles d'une façon très protectrice et sûr d'elle.

« Il est jeune, impulsif et je ne vous fais pas franchement confiance. Je ne veux pas casser qui que ce soit ici, encore moins les clients de mon mari, mais je pense que vous devriez lever le camp dès que vous aurez mangé cette pizza. »

Un bref sourire que je lui adressais, puis je fini de dévorer ma pizza, plongeant mon regard dans le sien, elle n'avait pas tord, c'était un jeune impulsif et il risquerais pas mal de chose en s'aventurant dehors, du moins seul, et j'allais convaincre la dame afin qu'elle me fasse confiance. Mon pouvoir ne se trompe jamais, il y avait un danger se créant dans la ville, je ne savais seulement pas encore quoi. Me levant doucement mes lèvres ce portèrent à ma bière.

« Je n'ai pas besoin que l'on me fasse confiance, il suffit de croire en soit même pour avancer, je n'ai jamais eu besoin de personne. Seulement je tiens à vous dire que vous ne pourrez pas le protéger éternellement. Les forces qui sévissent en ce monde, sans vouloir vous vexer, sont bien au-delà de votre propre force, et il risquera, d'après ce que j'ai cerné de lui, facilement sa vie pour vous protéger. Je vous suggère donc de lui laissé un peu de liberté tant qu'il peut encore en profiter, et surtout de lui apprendre à maîtriser ses pouvoirs. Croyez-moi les rêves sont une force que rien au monde ne peut arrêter. »

L'elfe se dirigea vers ce qui devait sûrement être leur appartement, un bruit de claquement sec ce fît entendre, je n'avais aucune idée du stress que pouvais endurer un mère sachant les désirs les plus profond de son fils, mais elle ne pouvait point l'enfermer dans un étau pour toute sa vie. j'ouvrais la porte, m’apprêtant à sortir quand une explosion ce fît entendre au loin, réchauffant légèrement l'atmosphère d'un vent tiède. Peut-importe cela ne me concernait pas le moins du monde, enfin je pouvais dire ça jusqu'à que je vois celui que je voulais comme disciple sauté par sa fenêtre et se diriger vers les lieux de l'explosion. «  Par les saints tétons de Katarina ! » Je n'avais pas sa vélocité d'elfe, et en vue de l'explosion, il y allait sûrement y avoir un combat assez prochainement, je ne devais pas user de ma magie pour des choses aussi futile, je me mis donc à courir, assez vite malgré tout, mais je ne pouvais le rattraper, véloce le bougre !

J'arrivais sur place quelques instant après, me décidant de l'observer légèrement avant d'agir, après tout tant qu'il était dans un état de conscience absolu, rien n'était trop dangereux pour lui. « AAAAHHHH.... Enfin un adversaire à ma taille... quoi que? Allez-y vous deux, finissez le. » Il esquiva royalement -Personnellement j'aurais rager- les deux Balverines d'un geste agile à l'aide de son bâton avant de foncé dans le bâtiment en flamme, sûrement sont instinct de sauveur et d'aventurier fou et suicidaire, il ressorti de la maison, les deux enfant dans les bras avant de se faire choper au vol par une des Balverine, mon regard se porta sur lui puis sur la maison. Il était visiblement temps d'intervenir avant que les deux monstres hideux ce jettent sur mon disciple. « Bon … Je n'ai pas beaucoup de temps pour sauver le père, on va faire plus simple ... » Toute rafale de vent disparu dans les alentour, faisant régner un calme plat. Vous voyez le principe d'une bougie, si elle subit un trop plein de vent, elle s'éteint comme par magie, et justement la magie, c'était mon rayon. La rafale que je venais de concentrer souffla totalement l'incendie, m'approchant de l'endroit anciennement en feu, criant à travers la cloison carbonisé. «  Je vous laisse vous mettre à l'abri »

Les deux Balverines s'approchaient dangereusement du jeune elfe. « Hé bande de chien galeux, je vous interdit de faire du deux versus un, c'est assez déséquilibré surtout qu'il est encore débutant, je vous propose donc ceci. Y'en à un qui vient essayer, et je dis bien essayer de me toucher, l'autre forge un peu le caractère du petit, et après je pète la gueule du connard qui à organisé ça. Okay ? »

Un sourire s'afficha sur mon visage, ces bêtes dénuées d'intelligence était extrêmement sensible à la provocation, c'est donc tout naturellement qu'une d'elle me sauta dessus avec une forte envie de m'arracher les tripes et de faire des guirlandes de noël avec. Seulement, ça je le savais déjà, je n'avais pas la capacité de voir dans le futur loin de là, j'avais juste le pouvoir de ressentir toute action pouvant me provoquer des dommages, physique ou mental, un instinct sur-dévellopé esquivant son coup d'un geste moqueur, mon pied vînt s'écraser sur sa cage thoracique avec une violence inouï l'envoyé boulé quelques mètres plus loin, je m'approchais de lui, lui lançant un regard à vous glacer le sang «  Tu ne m'amuse même pas, mais merci je n'avais encore jamais eu de Balverines dans mon Bestiaire, seulement, maintenant, je me dois de t'exterminer pour avoir voulu causer du tort à cette magnifique ville. Les Balverines étaient faible face au feu et à l'argent, c'est donc tout naturellement qu'une boule de la taille du corps de la créature se forma dans ma main « Bon … Bye » Vroushhh ! Je pouvais entendre ces cris, son corps se faisant lentement dévorer par les flammes, je ne pouvais pas encore réduire en cendre d'un seul coup par la feu malheureusement, je me retournais donc vers le combat de mon apprenti, je n'avais pas vraiment observé comment cela c'était déroulé depuis mon combat, mais j'étais sûr qu'il n'était pas en mauvaise posture.

Seulement par simple précaution, j'érigeais une barrière magique autour de lui, lui évitant toute blessure, car une seule entaille de ces monstres et vous deveniez comme eux. Et leur petit chef n'avait intérêt à ce mêler de mes intérêt justement.

Je m'asseyais donc en tailleur, observant comment allez ce débrouiller le jeune homme.



(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

 
Voir le profil de l'utilisateur
Edan R. Wökay
Membre Inactif

avatar
Masculin Race : Demi elfe-draconien
Pouvoir : Flammes Bleues
Métier/Activité : Livreur de pizza
Date de naissance : 25/08/1991
Age : 25
Pays d'origine : Thanaliel
Arme(s) : Katana et baton Bô

MessageSujet: Re: Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]   10.05.16 2:25

Edan et Nacelnik
"Pizza encore"
Chapitre 1.II

   

Troisième Post

Le combat n'était clairement pas en ma faveur, mais je n'allais pas me laisser faire trop longtemps... Je serrais les dents, j'avais vraiment mal au cul pour le coup... J'étais perdu et c'est là que je l'ai vu arriver, l'inconnu venant du désert. J'écarquillais les yeux quand en un clin d'œil, il arrêta l'incendie d'un coup de sort... Je me sentais bien faible à côté de lui. Je déglutissais quand rien qu'avec son charisme, il appela au pied les toutous pour en provoquer un en duel... Je serrais les dents, le voyant tout simplement combattre avec une facilité folle le fauve. Je me redressais, observant le monde géant devant moi... J'allais devoir combattre, mais... Comment ? Je n'avais plus d'armes et Sloan était bien trop petit pour encore utiliser son pouvoir... Il était en sécurité au moins et ça, c'était un bon point... Je fronçais les sourcils, chargeant mon pouvoir du plus profond de moi pour crier en faisant apparaitre des feu follets autour de moi.

"Okay... A mon tour !"






Je laissais aller mon cri, chargeant ma colère, mes sentiments dans ces seules armes... Je laissais aller ce cri percer les tympans des gens autour de moi, provoquant des brûlures sur mes poings, mes orteils... Je ne pouvais compter que sur ma puissance à présent et j'allais prouver au monde entier s'il le fallait que je n'étais plus un enfant, que je pouvais utiliser mes pouvoirs comme un vieux sage pour me protéger moi, protéger Sloan, protéger le monde, protéger mes parents... Ma mère allait voir que j'étais enfin un grand garçon ! Mes flammes devenaient de plus en plus violettes et je sentais à travers mon sourire, un certain charisme s'emparer de moi, comme l'inconnu... J'allais défendre ce quartier, cette région, ce pays de ces monstres... Je prenais deux flammes dans mes deux mains pour foncer sur mon ennemi, frapper une fois avec mon poing dans son ventre, effectuant un deuxième uppercut pour ensuite passer à toute vitesse entre ses pattes... Je détachais mon katana de la caboche du premier que j'avais tué pour imprégner la lame de cette flamme bleue me mettant à crier le nom d'une technique comme je le faisais en étant gosse...

"MOERU AOI YAIBA!!!"

Je laissais ma rage s'exprimer une lame transparente, bleue se dégageant de mon épée comme une extension de cette même lame vint scinder en deux proprement le monstre... Aucune effusion de sang, les brûlures multiples cautérisant directement les plaies du monstre... Je scindais alors plusieurs fois le corps de la créature aussi rapidement que possible, criant à chaque coup... Tout ça durait pendant quelques secondes, mais je voyais ça comme des minutes, des heures... J'avais passé ma jeunesse à me cacher, a cacher cette queue de draconien, ces oreilles d'elfes, car je suis un paria, quelqu'un de rejeter par cette société stupide... Je n'allais plus me cacher ! J'allais assumer ! Je suis Edan Ritsu Wökay, fils de draconien et d'elfe, je suis un demi et je deviendrais bientôt le plus grand explorateur que Nitzihell ait porté, j'allais le devenir, car c'était mon rêve ! Je le voulais depuis si longtemps... Personne ne m'en empêcherait et j'allais prouver à ma mère que j'en étais digne ! Je continuais de découper le corps juqu'à sauter pour donner un coup de pied, laissant le monstre tomber en petit cube avant d'atteindre le range de poussière et de mauvais souvenir... Je tombais sur le dos, complètement épuisé, essoufflé, mais je me relevais, me tenant sur mon katana... Je pouvais voir peu à peu les gens arriver, même les combattants du feu... Tous me fixèrent... Ma queue de draconien était à découvert, mes oreilles d'elfe aussi, mes cheveux étaient en arrière... Je serrais mes dents de draco, les montrant aux gens.

Je croisais des regards inquiets, d'autres admiratifs... Les Demis n'étaient pas des abrutis. Certains commençaient à nous applaudir, d'autre a s'éloigner. Je crois que cet inconnu et moi avions gagné la sympathie des gens du quartier. Le père de famille sortait lui des décombres de sa maison en prenant ses enfants dans ses bras... J'essuyais mon front, du sang en coulait... J'avais pris un sale coup, mais je sentais une sorte d'armure se fissurer et disparaitre... C'était de la magie, j'envoyais alors un signe de tête à l'inconnu comme remerciement avant de voir Sloan se téléporter sur mon épaule... Tout le monde était sain et saufs... Mais les gens reprenaient leur vielle habitude à me craindre plutôt que de me haïr... C'était comme d'habitude... Les Demis étaient traités en moins-que-rien, mais ce n'était pas le plus important... Ce soir, j'avais sauvé une famille avec l'aide d'un voyageur. C'était sans doute le plus beau jour de ma vie.

Je me redressais, ramenant ma lame si mystérieuse dans son fourreau, reprenant mon bâton, Sloan se baladant avec agilité sur le bout de celui-ci avant de me remettre en route pour la maison... Je croisais alors le regard de ma mère qui était sortie, encore pour moi, mais qui n'avait pas bougé. Elle me jeta alors un regard si froid, que la chaleur qui venait de la maison toute juste carbonisée, me glaçait le sang. J'allais prendre cher et ça, je le savais. Je m'approchais de ma mère, à peine en armure. Elle rangeait alors son bouclier dans son dos, son épée à sa taille avant de me serrer dans ses bras. Je sentais des gouttes sur ma tête. Je relevais celle-ci, croisant le regard humide de la femme qui m'avait mis au monde.

"Je suis désolé maman, mais j'ai..."

"J'ai vu que tu étais un petit héros. Il est temps de partir alors...?"

Je ne répondais pas, serrant ma mère dans mes bras à mon tour, pleurant tout comme elle... Ce jour-là, en sauvant la vie des autres au détriment de la mienne, je prouvais à ma mère qu'on avait encore une chose en plus en commun... Notre dévouement. Je ne le réalisais pas tout de suite, mais ce soir-là, c'était le dernier soir que je passais avant de devenir ce que je suis devenu... Un aventurier. Je laissais ma mère rentrer, la rejoignant certainement plus tard pour m'avancer vers cet homme, cet inconnu, Sloan sur ma tête.

"Monsieur l'inconnu... S'il vous reste deux places pour des aventuriers..."

Je m'inclinais, Sloan faisant de même en sautant à terre.

"Je veux devenir votre élève !"

J'étais ému, ému de voir que mon rêve était là, à porté de doigt ! Cet homme... Je pouvais lui faire confiance... ! Il allait devenir mon maître à penser, à vivre, à combattre à apprendre...! Je rêvais d'aventure depuis mon plus jeune âge, je rêvais de dragon à deux têtes, de monstre aussi gigantesque qu'une montagne de Vastaroth ! J'étais fait pour ça...
FICHE PAR FALLEN SWALLOW
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]   

 
;
Vers L'aventure et la Pizza [PV : Edan R. Wökay]
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allons vers l'aventure!
» (libre) Vers l'aventure!
» A l'aventure compagnon je suis partie vers l'horizon ~
» petite aventure au cirque (pv nayki)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nitzihell :: Thanaliel { Centre du monde civilisé :: Tershul :: Avenue Tonitruante - Est-